AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 2001-2002 : RELEGATIONS ET 32èmes DE COUPE DU MIDI

Aller en bas 
AuteurMessage
Florent.P
Admin


Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: 2001-2002 : RELEGATIONS ET 32èmes DE COUPE DU MIDI   Sam 30 Déc - 18:42

Double relégation pour les séniors.
 
Saison difficile pour nos deux équipes séniors, puisque elle se soldera par deux descentes. Pour la première fois depuis la fusion, le club cessera de progresser, mais force était de constater que le club avait atteint certaines limites d'un point de vue sportif, du fait du manque de renouvellement.
L’équipe une passa l’intégralité de sa troisième saison en Excellence en position de relégable et devait se résoudre à abandonner ses espoirs de maintien assez tôt dans la saison malgré quelques bons coups à l’extérieur.
La saison ne sera pas un long chemin de croix pour autant puisqu’un parcours historique en coupe du midi viendra l’embellir, avec une qualification en 32èmes de la coupe du midi, une grande première pour le club.
L’équipe réserve retombera au dernier niveau départemental, après une saison passée dans la difficulté et le bas-fond du classement.
 
Parcours historique en coupe du Midi.
 
Bien avant celui de 2005/2006, qui reconnaissons le, fut le plus marquant de tous, par sa succession d’exploits remarquables, le Val d’Arros a connu un autre parcours remarquable en Coupe du Midi, ce fut durant la saison 2001/2002 et il s’acheva en 32èmes de finales et une élimination contre la réserve de l’ASAG.
Retour sur un parcours qui en son temps fût unique, et qui fait encore aujourd’hui la fierté des anciens.
 


Le premier tour, nous mis d’emblée dans le vif du sujet avec un tirage relativement compliqué puisque c’est le Tarbes Gespe Football  qui nous était attribué comme adversaire, qui plus est à l’extérieur. Un club formateur réputé en son temps pour la qualité de ses équipes de jeune mais qui en seniors évoluait simplement au deuxième échelon départemental, soit une division en dessous de nous. Les violets du VAA, s’imposent face à ceux de la Gespe grâce à « deux superbes buts de Faysale Zoufri et malgré de nombreuses absences » selon la presse de l’époque. L’aventure était lancée.



Au second tour, les violets iront cueillir à nouveau leur ticket pour le tour suivant à l’extérieur, à Miélan qui évoluait en promotion d’excellence. Victoire 3-0, un doublé de Sébastien Kadenbach plus une réalisation de Jean-Philippe Viudès.



Le troisième tour est l’occasion d’un derby, un classique du genre puisque c’est l’US Aignan (PL) qui viendra défier le VAA (Excellence) à Ju-Belloc. Les joueurs de Pascal Tetu se qualifient après prolongation. Jamais le Val d’Arros, dans sa jeune histoire, n’avait atteint pareil stade dans la coupe la plus relevée (si l’on excepte la Coupe de France, que le VAA ne disputait jamais ou presque).





Le tirage du tour suivant laissa au club tout espoir de continuer l’aventure. En effet, le tirage au sort désigna un club de niveau identique : Avezac Prat-Lahitte qui descendant tout droit du plateau de Lannemezan devait suivre le cheminement de l’Arros pour venir affronter le Val d’Arros dans son fief à Jû-Belloc.
La qualification fut logiquement au rendez-vous après un partie maîtrisée.
Victoire 2-1. Jamais inquiétés, les joueurs du président Nicolas Prévot, pouvaient savourer cette belle série en cours et la qualification inédite pour les 32èmes de finales.




 
Une délégation assista au tirage au sort au siège de la ligue à Castelmaurou qui désigna la réserve d’Auch (PH) comme adversaire et leur octroya un jeu de maillot complet. Une belle fête du foot en perspective pour l’ensemble du club et du canton.
Sur le match en lui-même, le VAA fit illusion une demi-heure avant de se voir  légitimement surclasser par les réservistes de la préfecture, score final 3-0.
 

 
Une relève prometteuse.
 
Malgré deux relégations sur autant de possible dans la catégorie séniors, le club n’avait pas à s’inquiéter plus que de raisons car le système de formation en place chez les jeunes en coopération avec les clubs voisins était bien rodé et prometteur.
 
Les satisfactions viendront des jeunes, avec d’une part l’embauche de Farid en tant qu’emploi-jeune, qui structurera davantage le club dans toutes ses composantes, et d’autre part avec la création de l’AJAA dans la catégorie moins de 13 ans, deux après sa mise en place en moins de 17ans et moins de 15ans. Un élément de plus en faveur de la progression du club. C’est l’accession en ligue de l’entente voisine Manciet-Aignan qui a motivé cette entente car elle venait de monter en ligue et souhaitait étoffer son effectif pour bien figurer au niveau régional. Avec le renfort, du RBA et du VAA et à un degré moindre celui de Riscle ce sera chose faite, l’équipe terminera dans le haut du classement. Le Val d’Arros sera bien représenté avec la présence de Dorian Palau et de Frederic Scocco, ce dernier se révélera même être l’indispensable buteur de l’équipe. Ils se qualifieront pour la phase finale de la coupe du Midi, qui chaque année de coupe du monde, attribue aux 32 meilleures équipes de la région un pays avec un jeu de maillot à la clé. Pour l’anecdote, l’AJAA jouait sous les couleurs de la Tunisie. Le Val d’Arros conserve toutefois une équipe de secteur en entente avec le FC Riscle pour permettre au plus grand nombre de continuer le foot à un niveau plus modeste. Cette équipe aura le mérite d’accéder à l’excellence à la suite des habituels brassages, avec une équipe, à forte identité VAA, composée essentiellement de première année qui découvraient le foot à 11.
 
Les moins de 15 ans ne furent pas en reste bien qu’ils évoluaient à l’étage en dessous, en excellence district. S’ils échouaient pour la montée en ligue, la malédiction des moins de 15ans, ils remportaient de fort belle manière la coupe du Gers emmenés par un Sébastien Marqui à son meilleur niveau en attaque, son libéro Baptiste Cristobal et son milieu polyvalent Yvan Le Porhiel. A l’image des 13 ans, ils se sont également qualifiés pour la coupe du monde du midi sous les couleurs du Japon.
 
Les moins de 17 ans pour leur troisième saison en Promotion de ligue, enfin, subirent les prémices des problèmes diplomatiques interclubs qui surviendront petit à petit les saisons suivantes, ce qui ne les empêcha pas de réaliser une saison honorable bien aidés, il est vrai, par une génération de grande qualité.


La relève du club âgée de 6 à 17 ans avait été réunie à la mi-temps de la rencontre de coupe du Midi contre en Janvier 2002.
Revenir en haut Aller en bas
 
2001-2002 : RELEGATIONS ET 32èmes DE COUPE DU MIDI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kodiak 400 Ultramatic 2002 qui part plus
» 26 - Pape-Philippe AMAGOU
» Manifs anti-Lille à Bollaert
» WAC 0 // AS FAR 0 [ 13 eme Journee Gnf ] [Apres-Match]
» vidéos des ensembles 2001/2002 (cordes ballon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Club :: Historique-
Sauter vers: